Une Très Belle Étape

Les gestes du matin se rodent ce qui nous permet de partir avant la grande chaleur. Nous retrouvons des bords de route dégagés mais aussi des sentiers et des chemins de terre qui nous permettent de trotter et galoper. Tout le monde retrouve le sourire.  Nous franchissons d’abord la Nationale 20 (toujours la RD820) et la voie ferrée (POLT), puis l’autoroute A20, entre Réalville et Caussade, avec vue sur le château de Mirabel. 

Les côteaux du Quercy nous accueillent désormais

nous escaladons la butte de Montalzat (301 m)

puis traversons
Montpezat-de-Quercy (303 m!).

Nous prévoyons de camper au bord de lacs indiqués sur la carte mais il s’agit en fait d’anciennes carrières dont l’accès est interdit et protégé. Nous poursuivons donc notre progression sur un petit kilomètre avant de trouver une prairie en bord de ruisseau. Nous nous plaisons bien là, mais les chevaux nous feront savoir dans la soirée qu’ils sont moins enthousiastes: ils sont très agités, essaient de repartir, s’énervent mutuellement dans le paddock au point qu’Hévéa reçoit un coup de pied de Fleur dans le poitrail. Une petite plaie cutanée d’un centimètre seulement: heureusement, encore une fois, que nos chevaux sont pieds nus. Uristo qui est le plus énervé reçoit une dose de Confidence EQ, et un brossage/massage pour tout le monde permet de calmer la troupe pour la nuit.

Rétrospectivement, nous attribuons cette agitation tout à fait inhabituelle à trois éléments:

  1. La prairie était étroite et enserrée entre des arbres en fond de combe. Or nous avons remarqué que les chevaux préfèrent les endroits ouverts où la vue est dégagée.
  2. Le paddock était plus petit que d’habitude, du fait des contraintes du lieu.
  3. Fleur était en chaleur, ce qui expliquait qu’Uristo chasse les deux autres juments pour rester avec elle. Mais curieusement il acceptait Vermeil!
Total distance: 30.29 km
Max elevation: 306 m
Min elevation: 48 m
Total climbing: 784 m
Total descent: -667 m
Total time: 08:17:47
Download

Distance cumulée: 93 km