Fin du Trip

La fin de l'itinéraire est facile: on suit le canal jusqu'à Lespinasse. Seul «truc»: il faut quitter la rive droite à la sortie de Grisolles car ensuite on ne peut plus passer sous les ponts et on est coincé par la voie ferrée.

Nous continuons donc le long de la piste cyclable rive gauche. Nous passons un endroit pittoresque: le pont-canal au-dessus de l'Hers.

Bonne nouvelle: Hévéa ne boite plus et trotte de nouveau allègrement (merci le Traumasédyl®, ou simple évolution naturelle?). Cela nous permet d'avancer assez vite, et de rejoindre notre terminus en une demi-journée seulement. Heureusement car la pluie est arrivée peu après elle aussi.

Notre petit voyage est fini, mais nous pensons déjà au prochain: il faudra bien le terminer, ce parcours jusqu'à la mer!

 

Total distance: 16.76 km
Max elevation: 128 m
Min elevation: 59 m
Total climbing: 126 m
Total descent: -61 m
Total time: 02:53:52
Download

Distance cumulée: 264 km

Au bord du canal…

Les lacs de Meauzac sont peuplés: grenouilles coassantes, carpes bondissantes et rossignols se sont fait entendre toute la nuit. Au matin ce sont la brume et la rosée qui nous accueillent.

Nous poursuivons vers le sud et traversons la Ville-Dieu-du-Temple, passage obligé pour franchir la voie ferrée Bordeaux-Montauban. Nous espérions bénéficier ensuite de chemins agréables dans la forêt d’Escatalens mais celle-ci est clôturée et il nous faut rester sur la route pour la contourner. C’est au moment de traverser l’autoroute A62 que nous avons compris pourquoi: la forêt borde une grande carrière. Encore 2 km et nous rejoignons le bord du Canal Latéral à la Garonne.

 

Après le repas/repos du midi, notre itinéraire ne quittera plus le canal. Nous trouvons d’abord la célèbre pente d’eau (un ascenseur pour les bateaux tracté par deux anciennes locomotives SNCF) de Montech. Là nous prenons la rive droite du canal, constituée de chemins enherbés permettant de trotter et même galoper quand ils sont assez haut au-dessus de l’eau, mais sur lesquels nous restons au pas pour les parties basses, souvent percées par les galeries des ragondins.

Nous arrivons ainsi à Grisolles où nous campons au bord de l’eau.

 

Les chevaux

Hévéa, montée ce matin, confirme qu’elle est gênée par son antérieur gauche: au pas aucun problème, par contre elle claudique un peu au trot et préfère prendre le petit galop. La partie postérieure de la fourchette est sensible à la pression du doigt, elle a probablement subi une contusion sur les cailloux du Lot. L’après-midi Nathalie reprend donc Vermeil pour la soulager.
Fleur est comme un tracteur: elle avance, elle avance, elle avance…
Vermeil suit gentiment et sans problème.

Total distance: 36.79 km
Max elevation: 114 m
Min elevation: 38 m
Total climbing: 300 m
Total descent: -227 m
Total time: 08:56:30
Download

Distance cumulée: 247 km

Petites Vacances…

Bien installés à Mercuès grâce à la pâture prêtée par M. Cazes, les chevaux ont profité de deux jours de repos, avec quand même une petite promenade au pas de quelques kilomètres chaque jour.

Hier nous avons promené la maman de Nathalie sur Vermeil (avec selle): une petite parenthèse qui lui a permis de s’échapper de la maison…

 Irys était à cru sur Hévéa, Amélie sur Uristo. Manon tenait Uline en longe, et Fleur suivait en liberté comme d’habitude.

 

Aujourd’hui, nous avons profité d’aller acheter le pain pour faire un nouveau petit tour, en main pour Vermeil et Uline, avec Amélie et Irys à cru pour Uristo et Hévéa, et oui, comme d’habitude, en liberté pour Fleur…
sternum HévéaProbable suite du coup de pied donné par Fleur avant-hier, un petit œdème est apparu aujourd’hui sous le poitrail d’Hévéa. Le sternum au niveau de l’impact présente une déformation compatible avec une fracture et n’est pas présente chez les autres chevaux. Pour autant il n’y a ni douleur ni boiterie.