Déconfinement, couvre-feu, changement d’horaires…

Déconfinement & couvre-feu

Malgré le confinement, le couvre-feu et toutes les contraintes mise en place par l’état en tant que ‘guerre’ contre le COVID, Sabots Libres a continué travailler comme d’habitude des Hautes Pyrénées à l’Hérault, du Lot aux Pyrénées Orientales. Les chevaux ont toujours besoin de nous, confinement ou non !
Donc le déconfinement et recul du couvre-feu n’ont effectivement rien changé pour Sabots Libres – le travail continue : contactez-nous aujourd’hui pour votre prochain rendez-vous.


Changement d’horaires

À partir du premier juillet, les horaires de travail de Sabots Libres changent :

Le mercredi après-midi est intégré dans les heures de travail au lieu du jeudi après-midi. Concrète :

Mardi, mercredi, vendredi : 09h00—19h00
Jeudi & samedi : 09h00—12h00
Dimanche & lundi : fermé

Notre philosophie

Le travail derrière notre travail

Observation

de la déformation progressive des pieds ferrés et des pathologies associées au ferrage; observation des sabots « naturels » des chevaux libres aux Etats-Unis, par exemple par Jaime Jackson et Pete Ramey, anciens maréchaux-ferrants; comparaison de la structure interne des pieds ferrés et non ferrés -en particulier l'atrophie ou le développement du coussinet digital-, entre autres par la vétérinaire allemande Hiltrud Strasser et Swedish Horse Hoof... De ces observations est née la volonté de reproduire la forme d'un sabot « sauvage » grâce à l'entretien que prend populairement l'appellation « parage naturel ».

Théorisation

du fonctionnement du pied : quelles fonctions, quelles contraintes pour chaque élément du sabot, du pied, du squelette ? Pierre Enoff a ici largement contribué à la compréhension de la locomotion du cheval par son étude mécanistique, qui aboutit à des conclusions en opposition flagrante avec les concepts traditionnels (la paroi n'est pas l'élément porteur ; la fourchette est l'organe essentiel du sabot ; les talons doivent être bas). D'où une rationalisation des objectifs du parage : conserver un fonctionnement optimal du pied, mais aussi nettoyer les zones attaquées par les bactéries : c'est le « entretien hygiénique ». Par ailleurs, tous s'accordent à reconnaître l'importance d'une approche holistique du cheval : pied, alimentation, environnement, mode de vie...

Expérimentation

la mise en pratique de cette théorie par le biais de l'entretien a confirmé sa validité depuis longtemps, sur tous types d'équidés -chevaux lourds, poneys, ânes- et pour toutes activités : promenade et randonnée, bien sûr, mais aussi CSO et endurance. Elle a aussi permis de soigner seimes et fourmilières, et de sauver maints chevaux « naviculaires » ou fourbus de l'euthanasie...

Derniers nouvelles

Stages

Prochain stage

COVID-19, confinement et la suite À cause du virus SARS-cov-2 et la COVID-19, tous les stages sont suspendus. Quand les règles de confinement et distanciation

Savoir plus »

Autres nouvelles

du blog...

Alarmisme

Cette photo, ainsi qu’une liste de dix arguments, a été récemment postée sur le site d’un réseau social: Fondamentalement l’activité méritoire d’un groupe qui a

Savoir plus »

Ils disent...

Le client s'exprime

© mmx-mmxx Sabots Libres
Tous droits réservés